Les 5 clés
du succès!

Les associations de hockey mineur sont confrontées à de nombreux défis dans la recherche de la qualité, de l’efficacité et de l’efficience de leurs services. Un de ces défis est sans doute la gestion des ressources humaines! Dans cette section, vous trouverez cinq outils concrets à implanter au sein de votre association de hockey mineur afin de favoriser un climat agréable et dans le but de prévenir les débordements.

#1

mettre en place une ou des initiatives de prévention et d’intervention

#1

Consultez d’abord le « Recueil des initiatives » créé par Hockey Québec. Il s’agit d’un guide pratique pour offrir un environnement sain et un meilleur apprentissage aux hockeyeurs au sein des associations de hockey mineur du Québec.

Ensuite, sélectionnez une ou plusieurs initiatives, inspirez-vous de celles-ci ou créez-en de nouvelles, selon votre réalité, vos objectifs, ainsi que votre budget.

Enfin, mettez en place les différentes actions, évaluez leur efficacité et apportez les ajustements nécessaires.


#2

utiliser un code d’éthique

L’utilisation du code d’éthique permettra aux parents de prendre connaissance de leurs rôles et responsabilités au sein de l’association. Le code pourra également soutenir votre association de hockey mineur lors d’interventions auprès d’un parent qui n’aura pas respecté un de ses engagements. Le code d’éthique de Hockey Québec est disponible au www.hockey.qc.ca. Vous pouvez également créer votre code d’éthique en fonction des règles et des valeurs propres à votre association.


#3

Effectuer une rencontre de parents
en début de saison

La rencontre de parents en début de saison est primordiale! Vous devez prioriser cette étape dans la gestion de votre équipe puisque c’est l’occasion de vous présenter, de parler de vos valeurs, de partager vos objectifs et de détailler vos attentes. Prenez le temps de bien préparer le contenu de votre rencontre afin de discuter de tous les points importants en lien avec le déroulement de la saison, tant concernant le volet administratif que le volet relationnel. Un aide-mémoire à ce sujet a été créé pour vous soutenir dans cette démarche. Invitez les parents à se présenter et à partager leurs attentes également.


#4

Cibler une personne responsable
de la gestion de cas au sein de votre
association de hockey mineur

Il s’agit d’une personne qui, en vertu de sa profession ou de son expérience, possède des compétences reconnues en résolution de conflits et peut adopter la neutralité d’une tierce partie. ll est préférable que cette personne ne soit pas un membre du conseil d’administration de votre association. Cette personne n’agit pas à titre d’arbitre, donc elle n’a pas le mandat de trancher dans un cas de litige. Son rôle est principalement d’entendre les parties, de vérifier quelles sont leurs attentes, d’évaluer quelle intervention est à privilégier et de s’assurer qu’un suivi est fait. Elle aura également comme mandat de référer les parties à d’autres instances pouvant les accompagner dans leurs démarches, au besoin.

#5

Informer les parents
de vos actions

Vous devez tenir les parents informés des actions effectuées au sein de votre association de hockey mineur. N’hésitez pas à envoyer de l’information par courriel et à faire des rappels, au besoin. En début de saison, faites parvenir aux parents le présent guide afin qu’ils prennent connaissance des rôles et responsabilités des différents acteurs, des comportements inacceptables au sein de votre association, des interventions possibles, du code d’éthique, etc. Tout au long de la saison, n’hésitez pas à leur faire parvenir des liens intéressants contenant de l’information pertinente relative au hockey mineur.

Si vous recevez un formulaire de demande d’intervention de la part d’un parent, comme celui présenté dans la section outils, assurez-vous de faire un suivi de vos interventions à celui-ci, tout en gardant la confidentialité. Ainsi, le parent se sentira pris en compte et pourra constater la rigueur de votre association de hockey mineur dans la prise en charge de situations inacceptables.