Rôles et
responsabilités

L’officiel est la personne chargée de faire respecter les règles du jeu. Il veille au bon fonctionnement de la partie. Il doit aussi assurer la sécurité de toutes les personnes prenant part à la partie (joueurs, entraîneurs, officiels). Il a le pouvoir d’arrêter la partie pour intervenir afin d’éviter qu’une situation dégénère.

INTERVENTIONS SUGGÉRÉS


Au moment
de l’événement

  • Vous pouvez demander à l’officiel hors glace (responsable du chronomètre ou marqueur) de faire passer le message audio d’avertissement.
  • Vous pouvez demander à l’entraîneur d’intervenir auprès du parent fautif de son équipe.
  • Vous pouvez demander au personnel d’aréna d’intervenir auprès du parent fautif.
  • Vous pouvez contacter les policiers afin de tempérer les débordements. Référez-vous aux règlements de Hockey Québec pour toute autre intervention.

INTERVENTIONS SUGGÉRÉS


Après
l’événement

  • Vous pouvez contacter votre supérieur immédiat afin de lui faire part de la situation vécue et de votre intervention.
  • Vous pouvez contacter un membre du conseil d’administration de l’association du hockey mineur ou la personne responsable du traitement des demandes d’intervention pour lui faire part de la situation vécue et de votre intervention.
    Vous pouvez participer à un processus de médiation.
  • Si vous souhaitez offrir une alternative aux gens pour régler la situation, vous pouvez les référer au service de médiation citoyenne de votre région afin d’obtenir du soutien dans votre intervention.
  • Vous pouvez également vous-même faire une demande au service pour obtenir de l’assistance dans la gestion d’une situation.
  • Pour plus d’informations, consultez la page concernant la médiation citoyenne ou le site web d’Équijustice.

Si vous êtes témoin d’une situation inacceptable, faites le nécessaire pour vous assurer qu’une intervention soit faite afin d’éviter les débordements. Ne vous fiez pas sur les autres, car eux AUSSI se fient sur vous, donc personne n’intervient!

Pour plus d’informations, consultez la section sur « l’effet spectateur ».